Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 00:16

Allez, on part sur le Dakar pour se réchauffer un peu :

Repérez les numéros de nos pilotes POLARIS :

En quad,

numéro 254 Christophe DECLERCK, FRANCE, OUTLAW 690.

numéro 268 GUT Frederico (ARGENTINE) en 850 XP;

numéro 271 Norberto CANGANI (Italie) en OUTLAW 690.

Clin d'oeil à notre superwoman Camélia avec le numéro 259 sur son 700 !

 

Les numéros des pilotes RZR EN COURSE :

numéro 374 rzr xp 900 FRANCE ! William ALCARAZ

numéro 426 rzr xp 900  LOAN Isidro et VIDAL FARRAS Gerard (AND)

numéro 427 rzr xp 900 CACHAFEIRO Antonio et GRAMONA Jaume (ESP)

numéro 455 rzr xp 900 BOLLERO (ARG), SCHOLZ VERGNOLLE (ARG)

numéro 461 rzr xp 900 BLANGINO José antonio et ANDREANI ADRIANA (ARG)

numéro 470 rzr xp 900 IBARZ ALZURIA Roberto et DE PABLO LIMAS MARC (ESP)

 

Premier des RZR et classés 83 ème de l'étape de ce jour 05 janvier 2012 sur 138 partants !!!, et au milieu des Toyota, Volkswagen, Dodge etc.... bravo à BOLLERO et  SCHOLZ VERGNOLLE (ARG) !

Une DAKAR chaud, éprouvant, dcouloureux :

Déjà plus de cinquante abandons en seulement quatre jours de course et l’Argentine pleure Jorge Martinez Boero

En 2011, il avait abandonné lors de la sixième étape. Il été tombé dans un précipice et avait dû attendre longtemps avant d’être secouru. Rien de grave au final. Lors de la chute de ce dimanche 1er janvier 2012, les conséquences ont été toutes autres. L’argentin a été victime d’une crise cardiaque suite à sa chute. Il laisse derrière lui une femme et une petite fille de deux ans. Maintenant se profile le Chili et les hauteurs de la Cordillère des Andes mais avant, Fiambalà va parachever l’enfer argentin que connaissent les pilotes depuis ce début de Dakar. Bonjour les dunes…

 

Et notre pilote POLARIS en quad ?

Christophe Declerck , interviewé par les organisateurs du DAKAR 2012 :

Pour Christophe Declerck, le quad n'est pas un sport, mais une passion qu'il pratique au quotidien, que ce soit en tant que gérant d'une société qui organise des raids en Afrique, en tant que moniteur agréé, ou encore en tant que préparateur spécialisé. Son abandon sur le Dakar 2009 le préserve de tout excès de confiance, mais l'efficacité de son coup de guidon lui a tout de même permis de se hisser à deux reprises au 4ème rang de la catégorie. L'année dernière, le Dunkerquois a échoué dans la poussière du Polonais Lukasz Laskawiec, 3ème à l'arrivée à Buenos Aires, mais la nouvelle réglementation portant sur la diminution de la cylindrée des quads pourrait cette fois-ci lui donner raison.

« L'année dernière, avec tous les pépins mécaniques que j'ai connu en première semaine, je n'aurais jamais pensé terminer à la 4ème place. Mais 52'' d'écart, c'est quand même une petite frustration. Je pense que cette année, avec un peu de chance je peux finir sur le podium, et ce serait un aboutissement. Nous avons bien préparé les choses pour atteindre cet objectif. Pour évoluer parmi les meilleurs, on ne peut pas se permettre d'approximation, alors nous avons corrigé tous les petits défauts de la machine. Je pense que la baisse des cylindrées va rééquilibrer la course. Sur certaines étapes je me suis senti impuissant, et cela ne devrait plus arriver. C'est peut-être la bonne année, et je trouve cela bien si ça se joue sur le pilotage plutôt que sur la mécanique. »

Etape 2 :

"  J'ai eu problème de filtre à air, donc j'ai dû m'arrêter pour le changer car je n'avançait pratiquement plus. Sinon les 30 derniers kilomètres étaient vraiment difficiles, et j'espère que nous aurons une spéciale plus facile demain car ça va être vraiment compliqué s'il en reste 12 comme ça!"

ALLEZ CHRISTOPHE ON EST AVEC TOI !

Pour l'instant côté Quads , l'ARGENTINE est devant.... Ok elle joue à domicile, ce qui aide sûrement, mais bravo à tous de toutes façons !

A noter côté AUTOS : L'américain Robby Gordon en Hummer (numéro 303) vient de conclure sa journée à la deuxième place de la spéciale à 1'01" du meilleur temps de Holowczyc toujours leader des "Mini". Les Hummer qui ont encore impressionné leur monde aujourd'hui en se montrant systématiquement parmi les plus rapides...

Stéphane PETERHANSEL, notre français en Mini, premier dans son bolide plein de couleurs, offre une belle interview aux organisateurs du DAKAR 2012. Jeune champion de skate, Stéphane Peterhansel a ensuite mené son apprentissage du rallye raid jusqu'en 1991, année de sa première victoire sur le Dakar. Le motard au bandana bleu a remporté au total six titres en huit ans au guidon d'une Yamaha. A son passage sur quatre roues, les qualités acquises à moto ont rapidement été mises à profit : 7ème pour son coup d'essai, il est monté sur la deuxième marche du podium dès l'année suivante, déjà accompagné de Jean-Paul Cottret. La consécration a attendu 2004, année où « Peter » est devenu à Dakar le deuxième pilote de l'histoire après Hubert Auriol à s'imposer à la fois à moto et en auto. La suite de la saga « Mitsu » lui a valu deux autres victoires, en 2005 et en 2007. Après le retrait de la firme japonaise, Peterhansel a rejoint X-Raid, mais le 10ème sacre après lequel il court semble le fuir. Pour effacer la frustration des deux places de 4ème enchaînées en deux ans, il compte sur une Mini qu'il espère fiabilisée, et sur un parcours annoncé plus sablonneux.

« Depuis que le Dakar se dispute en Amérique du Sud, nous avons été beaucoup moins chanceux, mais cela n'a rien à voir avec le terrain. C'est la course, et il faut accepter de ne pas être dans le coup systématiquement. En tout cas cela me donne une envie de revanche, et cela me pousse à être encore plus attentif à tous les aspects. Cette année nous avons fait évoluer la voiture. Elle est plus performante, et elle est aussi stabilisée. Nous avons gagné à Abu Dhabi, et nous avons connu des problèmes sur le Silk Way Rally, à cause du circuit d'alimentation du moteur en gas-oil. Mais tous les dysfonctionnements ont été repérés, et les solutions ont été trouvées. Nous souhaitons qu'il n'y en ait pas de nouveau qui apparaisse. Mais en 25 ans de sports mécaniques, j'ai perdu beaucoup de courses à cause de pièces à 15 centimes. Nous sommes peut-être favoris, mais je repense souvent à l'année 1998, où Yamaha s'est retirée de la course moto, laissant apparemment la voie libre à KTM. Et finalement, c'est BMW qui s'était imposé ! Donc il ne faut surtout pas croire que nous avons course gagnée. »

Toutes les infos sur  : http://www.dakar.com

 

Partager cet article

commentaires

Numéro de téléphone : 04 74 20 67 89

Recherche Mot Clé Ou Article

quad-action@orange.fr